MOHAMED le messager de Dieu dans la Torah et l’évangile 6!

Les récits des prophètes :

L’exposition détaillée de ces récits contenus dans la bible et le Coran nécessite de grands efforts et toute une encyclopédie, c’est pourquoi nous allons nous contenter de relater certains faits et non pas l’intégralité du récit de Josef (PSSL) dans le Coran ainsi que la bible.

La Bible :   

Genèse 37 : 9

37:9
- Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J'ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi.

Coran        :      

Josef : 4

4. Quand Joseph dit à son père : "O mon père, j'ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi".

Bible :

Genèse 37 : 19à 27

37:19
- Ils se dirent l'un à l'autre: Voici le faiseur de songes qui arrive.
37:20
- Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes.

37:21
- Ruben entendit cela, et il le délivra de leurs mains. Il dit: Ne lui ôtons pas la vie.

37:22
- Ruben leur dit: Ne répandez point de sang; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père.

37:23
- Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui.

37:24
- Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide; il n'y avait point d'eau.

37:25
- Ils s'assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Égypte.
37:26
- Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang?

37:27
- Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent.

Coran        :

Josef : 8 à 10

8. quand ceux-ci dirent : "Joseph et son frère sont plus aimés de notre père que nous, alors que nous sommes un groupe bien fort. Notre père est vraiment dans un tort évident.
9. Tuez Joseph ou bien éloignez-le dans n'importe quel pays, afin que le visage de votre père se tourne exclusivement vers nous, et que vous soyez après cela des gens de bien".
10. L'un d'eux dit : "Ne tuez pas Joseph, mais jetez-le si vous êtes disposés à agir, au fond du puits afin que quelque caravane le recueille
".

Bible                                        

        Genèse 37 : 31-32      

37:31
- Ils prirent alors la tunique de Joseph; et, ayant tué un bouc, ils plongèrent la tunique dans le sang.
37:32
- Ils envoyèrent à leur père la tunique de plusieurs couleurs, en lui faisant dire: Voici ce que nous avons trouvé! reconnais si c'est la tunique de ton fils, ou non.

        Genese 39 : 7 à 9      

39:7
- Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit: Couche avec moi!
39:8
- Il refusa, et dit à la femme de son maître: Voici, mon maître ne prend avec moi connaissance de rien dans la maison, et il a remis entre mes mains tout ce qui lui appartient.

39:9
- Il n'est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m'a rien interdit, excepté toi, parce que tu es sa femme. Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu?

        Genèse : 39 : 17 à 20

39:17
- Alors elle lui parla ainsi: L'esclave hébreu que tu nous as amené est venu vers moi pour se jouer de moi.
39:18
- Et comme j'ai élevé la voix et que j'ai crié, il a laissé son vêtement à côté de moi et s'est enfui dehors.
39:19
- Après avoir entendu les paroles de sa femme, qui lui disait: Voilà ce que m'a fait ton esclave! le maître de Joseph fut enflammé de colère.
39:20
- Il prit Joseph, et le mit dans la prison, dans le lieu où les prisonniers du roi étaient enfermés: il fut là, en prison.

        Genèse : 40 : 1à 23          

40:1
- Après ces choses, il arriva que l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, offensèrent leur maître, le roi d'Égypte.
40:2
- Pharaon fut irrité contre ses deux officiers, le chef des échansons et le chef des panetiers.
40:3
- Et il les fit mettre dans la maison du chef des gardes, dans la prison, dans le lieu où Joseph était enfermé.
40:4
- Le chef des gardes les plaç a sous la surveillance de Joseph, qui faisait le service auprès d'eux; et ils passèrent un certain temps en prison.
40:5
- Pendant une même nuit, l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, qui étaient enfermés dans la prison, eurent tous les deux un songe, chacun le sien, pouvant recevoir une explication distincte.
40:6
- Joseph, étant venu le matin vers eux, les regarda; et voici, ils étaient tristes.
40:7
- Alors il questionna les officiers de Pharaon, qui étaient avec lui dans la prison de son maître, et il leur dit: Pourquoi avez-vous mauvais visage aujourd'hui?
40:8
- Ils lui répondirent: Nous avons eu un songe, et il n'y a personne pour l'expliquer. Joseph leur dit: N'est-ce pas à Dieu qu'appartiennent les explications? Racontez-moi donc votre songe.
40:9
- Le chef des échansons raconta son songe à Joseph, et lui dit: Dans mon songe, voici, il y avait un cep devant moi.
40:10
- Ce cep avait trois sarments. Quand il eut poussé, sa fleur se développa et ses grappes donnèrent des raisins mûrs.
40:11
- La coupe de Pharaon était dans ma main. Je pris les raisins, je les pressai dans la coupe de Pharaon, et je mis la coupe dans la main de Pharaon.
40:12
- Joseph lui dit: En voici l'explication. Les trois sarments sont trois jours.
40:13
- Encore trois jours, et Pharaon relèvera ta tête et te rétablira dans ta charge; tu mettras la coupe dans la main de Pharaon, comme tu en avais l'habitude lorsque tu étais son échanson.
40:14
- Mais souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard; parle en ma faveur à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison.
40:15
- Car j'ai été enlevé du pays des Hébreux, et ici même je n'ai rien fait pour être mis en prison.
40:16
- Le chef des panetiers, voyant que Joseph avait donné une explication favorable, dit: Voici, il y avait aussi, dans mon songe, trois corbeilles de pain blanc sur ma tête.
40:17
- Dans la corbeille la plus élevée il y avait pour Pharaon des mets de toute espèce, cuits au four; et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au-dessus de ma tête.
40:18
- Joseph répondit, et dit: En voici l'explication. Les trois corbeilles sont trois jours.
40:19
- Encore trois jours, et Pharaon enlèvera ta tête de dessus toi, te fera pendre à un bois, et les oiseaux mangeront ta chair.
40:20
- Le troisième jour, jour de la naissance de Pharaon, il fit un festin à tous ses serviteurs; et il éleva la tête du chef des échansons et la tête du chef des panetiers, au milieu de ses serviteurs:
40:21
- il rétablit le chef des échansons dans sa charge d'échanson, pour qu'il mît la coupe dans la main de Pharaon;
40:22
- mais il fit pendre le chef des panetiers, selon l'explication que Joseph leur avait donnée.
40:23
- Le chef des échansons ne pensa plus à Joseph. Il l'oublia.

Coran

        Josef : 16 à 18

16. Et ils vinrent a leur père, le soir, en pleurant.
17. Ils dirent : "O notre père, nous sommes allés faire une course, et nous avons laissé Joseph auprès de nos effets; et le loup l'a dévoré. Tu ne nous croiras pas, même si nous disons la vérité".
18. Ils apportèrent sa tunique tachée d'un faux sang. Il dit : "Vos âmes, plutot, vous ont suggéré quelque chose... [Il ne me reste plus donc] qu'une belle patience ! C'est Dieu qu'il faut appeler au secours contre ce que vous racontez !
"

        Josef : 19 – 23

19. Or, vint une caravane. Ils envoyèrent leur chercheur d'eau, qui fit descendre son eau. Il dit : "Bonne nouvelle ! Voilà un garçon !" Et ils le dissimulèrent [pour le vendre] telle une marchandise. Dieu cependant savait fort bien ce qu'ils faisaient.
20. Et ils le vendirent à vil prix : pour quelques dirhams comptés. Ils le considéraient comme indésirable.
21. Et celui qui l'acheta était de l'Egypte, Il dit à sa femme : "Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu'il nous soit utile ou que nous l'adoptions comme notre enfant." Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays et nous lui avons appris l'interprétation des rêves. Et Dieu est souverain en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas.
22. Et quand il eut atteint sa maturité Nous lui accordâmes sagesse et savoir. C'est ainsi que nous récompensons les bienfaisants.
23. Or celle [Zulikha] qui l'avait reçu dans sa maison essaya de le séduire. Et elle ferma bien les portes et dit : "Viens, (je suis prête pour toi !)" - Il dit : "Qu'Dieu me protège ! C'est mon maître qui m'a accordé un bon asile. Vraiment les injustes ne réussissent pas
".

        Josef : 33 –>36

33. Il dit : "O mon Seigneur, la prison m'est préférable à ce à quoi elles m'invitent. Et si Tu n'écartes pas de moi leur ruse, je pencherai vers elles et serai du nombre des ignorants" [des pêcheurs].
34. Son Seigneur l'exauça donc, et éloigna de lui leur ruse. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient et l'Omniscient.
35. Puis, après qu'ils eurent vu les preuves (de son innocence), il leur sembla qu'ils devaient l'emprisonner pour un temps.

36. Deux valets entrèrent avec lui en prison. L'un d'eux dit : "Je me voyais [en rêve] pressant du raisin..." Et l'autre dit : "Et moi, je me voyais portant sur ma tête du pain dont les oiseaux mangeaient. Apprends-nous l'interprétation (de nos rêves), nous te voyons au nombre des bienfaisants".

Josef :41 à 42

41. O mes deux compagnons de prison ! L'un de vous donnera du vin à boire à son maître; quand à l'autre, il sera crucifié, et les oiseaux mangeront de sa tête. L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée."

42. Et il dit à celui des deux dont il pensait qu'il serait délivré : "Parle de moi auprès de ton maître". Mais le Diable fit qu'il oublia de rappeler (le cas de Joseph) à son maître. Joseph resta donc en prison quelques années.

La bible se penche après sur la présentation détaillée de la vision du roi, concernant les sept vaches grasses et maigres et les sept épis verts et secs dans un verset complet 42 : 1 à 57 similaire au résumé que le coran lui a réservé dans une virtuosité   de style sans pareil et une éloquence inexprimable, ciselée dans ces lignes : Josef 43 à 45

43. Et le roi dit : "Et vérité, je voyais (en rêve) sept vaches grasses mangées par sept maigres; et sept épis verts, et autant d'autres, secs. O conseil de notables, donnez-moi une explication de ma vision, si vous savez interpréter le rêve".
44. Ils dirent : "C'est un amas de rêves ! Et nous ne savons pas interpréter les rêves !"
45. Or, celui des deux qui avait été délivré et qui, après quelque temps se rappela, dit : "Je vous en donnerai l'interprétation. Envoyez-moi donc".
46. "O toi, Joseph, le véridiques ! Eclaire-nous au sujet de sept vaches grasses que mangent sept très maigres, et sept épis verts et autant d'autres, secs, afin que je retourne aux gens et qu'ils sachent [l'interprétation exacte du rêve]".
47. Alors [Joseph dit] : "Vous sèmerez pendant sept années consécutives. Tout ce que vous aurez moissonné, laissez-le en épi, sauf le peu que vous consommerez.
48. Viendront ensuite sept année de disette qui consommeront tout ce que vous aurez amassé pour elles sauf le peu que vous aurez réservé [comme semence].
49. Puis, viendra après cela une année où les gens seront secourus [par la pluie] et iront au pressoir
."

A la lumière de ce qui précède par apport au cadre similaire de la révélation divine, il s’avère infailliblement certain que la source des révélations ainsi que l’origine des messages religieux est unique se rapportant éventuellement au seul Dieu unique « ALLAH ». Et de là apparaît la sublime sagesse divine qui a élu pour son dernier message englobant et scellant tous les précédents, un prophète illettré pour éviter  aux esprits douteux les soupçons et vaincre leurs mensonges, car ce prophète illettré qui nous enseigne l’histoire des nations et l’héritage des prophètes ne peut être que le véridique digne de foi que Dieu a doté de la révélation divine et a submergé dans sa bienfaisance faisant de lui le sceau des prophètes…

Un bienfait insigne et mérite dont Dieu l’a comblé et nous a comblés, louage abondant et éternel à Dieu qui nous a guidés au droit chemin et nous a honorés par le sceau des prophètes …

48. Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en n'écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes.  AL ANKABOUT 48

113. Et n'eût été la grâce de Dieu sur toi (Muhammad) et Sa miséricorde, une partie d'entre eux t'aurait bien volontiers égaré. Mais ils n'égarent qu'eux-mêmes, et ne peuvent en rien te nuire. Dieu a fait descendre sur toi le Livre et la Sagesse, et t'a enseigné ce que tu ne savais pas. Et la grâce de Dieu sur toi est immense. Annissaa 113

36. Louange à Dieu, Seigneur des cieux et Seigneur de la terre : Seigneur de l'univers. AL JATIYA 36

Le Christianisme, la Laïcité et l’Islam

La laïcité au tant que grand danger qui menace notre présent et future, nécessite de nous l’évocation et la citation à toute occasion pour mieux exposer les risques qu’elle engendre et les rancunes qu’elle dissimule à l’égard de la religion et des religieux.

A ce sujet, tout connaissant en matière de religion ou bien expert en affaires des musulmans qui se livre à une classification des dangers qui menacent notre religion, se verra nécessairement amené à placer la laïcité au sommet de cette nomenclature.

La laïcité est une invitation à renoncer à la religion, dont le principale objectif est l’indépendance de tout aspect de la vie quotidienne par rapport à la religion, ses adeptes sont malheureusement en croissance, répandent ses concepts et appellent à l’embrasser prétendant qu’elle est la solution la mieux adaptée à tous les problèmes et l’unique issu à toute situation critique, mobilisant tous les moyens disponibles de communication et médias audio visuel ou lisible et bien d’autres, sans considération aucune à l’égard des croyances et leurs fondements.

A cet effet, les adeptes de la laïcité prétendent que la religion n’ est qu’une simple relation confidentielle et un lien privé entre l’être et son créateur, une relation qui ne doit en aucun cas dépasser ce cadre pour gérer la société, les normes de vie ou bien les instruments de gouvernement, et bien d’autres aspects de la vie.

La laïcité est apparue en Europe dans le XVII siècles comme moyen de se débarrasser du gouvernement des hommes de l’église et leur domination, ces derniers qui accusaient l’hérésie quiconque qui commet le crime de la science, et d’incrédulité, d’athéisme et d’abjuration quiconque qui commet la turpitude de recherche expérimentale.

Des tribunaux de perquisition ont déjà été instaurés dès le 13ème siècle, leur but était de lutter contre l’hérésie dans tous les coins du monde chrétien. Il suffisait d’une simple reproche ou bien une dénonciation de voisinage pour qu’une personne soit conduite à ces tribunaux pour être fouettée jusqu’à confesser son péché, sinon elle sera amené à un haut niveau de persécution corporelle, et si par malheur elle insiste sur son opinion et refuse d’y renoncer elle est jetée à la holocauste !!!

A ce propos, un résumé du livre en arabe du professeur Hassan Annadaoui, « Mada khassira al aalam binhitate al mouslimine. » « qu’est ce que la décadence des musulmans a fait perdre au monde »  nous fourni les implications  qui ont conduit à la séparation de la religion des aspects de la vie, et nous décrit leur introductions et leur conséquences : (……parmi les énormes erreurs des hommes de l’église en Europe, et leur crime vis-à-vis d’eux-mêmes et de ceux qu’ils représentaient, est leur interprétation dans les livres sacrés d’information de source humaine et des évidences  propres à leurs époques concernant l’histoire, la géographie et les sciences naturelles, qui ont dû constitué l’apogée de ce que la science a atteint à leur  ère, des vérités actuelles et provisoires que les hommes de l’église voyaient irréprochables et incontestables, cependant, elles sont loin de constituer l’apogée de ce que la science humaine peut  atteindre… et si une époque donné était le sommet de ce que l’age humain a dû atteindre, cela ne leur épargne pas la conversion et la contradiction, car la science humaine est progressive et en perpétuelle rénovation ; celui alors qui la prend pour fondement à sa religion, se voit construire  un palais sur une dune de sable en écoulement. Certes, ils l’ont probablement entrepris par bonne intention, néanmoins cela a constitué le plus grand crime à leur égard et à l’égard de la religion, engendrant la cause de la plus fatale lutte entre la religion, la raison et la science que malheureusement la religion a perdu, cette religion en amalgame avec la connaissance humaine qui réuni vrai et faix, pure et invalide, ;;; une défaite pénible  accompagnée d’une chute libre des hommes de l’église, une chute sans redressement. Le plus malheureux et le plus pénible est que l’Europe est devenu irréligieuse… les hommes de l’église ne se sont pas contentés de leur interprétation dans les livres sacrés mais il l’ont dépassé à l’étude de ce qui a été transféré de génération en génération et ce qui était réputé entre les gens et mentionné dans les exégèses de certains interprétateurs  de la Torah et de l’Evangile à propos des informations géographiques, historiques et naturelles, auxquelles ils ont conféré un aspect religieux les qualifiants parmi les prescriptions fondamentales de la religion auxquelles les gens devraient nécessairement y croire et rejeter tous ce qui leur est contradictoire ; ils ont mêmes été amené à rédiger des livres qu’ils ont intitulé « la géographie chrétienne » sans que Dieu n’y fasse descendre la moindre preuve … c’était à une époque ou le volcan de la mentalité en Europe s’est éclaté et les scientifiques de la nature ont brisé les chaînes de la tradition religieuse, mettant en cause et critiquant vivement les théories géographiques contenues dans les livres,  s’excusant de ne pas  pouvoir y croire invisiblement et proclamant leur découvertes et expériences ; Ce qui a provoqué le courroux de l’église qui détenait les rênes du commandements en Europe et qui par la suite accusa les scientifiques d’incrédulité, les condamnant à la mort proscrivant leurs biens au profit du christianisme et instaurant des tribunaux de perquisition … à ce propos, le nombre des sanctionnés par ces tribunaux est estimé à 300000 personnes dont 32000 étaient brûlés vivants ! Parmi eux le célèbre scientifique de la nature « Bruno » et « Galilée »   qui déclarait que la terre tourne autour du soleil !. C’est alors que se déclancha la révolte des rénovateurs illuminés faisant terme à leur patience, déclarant la guerre contre les religieux et les représentants de l’église ainsi que les conservateurs de l’ancien patrimoine et méprisant tous ce qui leur étaient lié y compris croyance, culture, science, principe et littérature. Ils ont en 1er lieu contrarié le christianisme, puis après le concept de religion en général, converti ainsi la guerre des chefs de la science et de la raison contre le christianisme en une guerre entre la science et la religion en général !

Ces insurgés ont décidé alors que la science et la religion sont deux co-épouses en désaccord absolu et éternel, que la raison et le système religieux sont deux opposés non associable,   et ce qui adopte l’un des deux, rejette l’autre et qui croit au premier doit nécessairement renier le second.

La mention de religion est désormais associe à celle du sang pur coulé pour que triomphe la science, celle des innocents victimes de la cruauté des prêtres et leurs scrupules.

Ces derniers dont l’image aux yeux des autres est assimilée au visage renfrogné, des front fronçant, des yeux des quels jailli le mal, des cœurs serrés et des esprits ineptes et sots qui provoquent la répugnance  et la haine chez ces insurgés y joignant tout ce que les hommes d’église représentent et recommandent.

De leur côté, les révoltés ont fait largement preuve de manque de patience et de pertinence pour l’examen  et la réflexion, et de manque  d’apaisement, successible de leur permettre la distinction entre la religion et ses hommes monopolisant son autorité, et la différenciation entre la responsabilité qui incombe la religion et la rigidité, la tyrannie et la mauvaise présentation des hommes de l’église , pour ne pas condamner catégoriquement au rejet la religion …. Néanmoins la réservation des hommes de l’église et leur mauvaise conduite ainsi que la précipitation, ont fortement entravé la réflexion et la patience au sujet de la religion … comme en est la coutume chez la plupart des révoltés au fil des siècles !!!)

C’était donc la conjoncture et les implications qui ont favorisé l’apparition de la laïcité et qui ont abouti à dissocier et isoler la religion de tous les aspects de vie.

Conjointement, l’inimitié incessante entre la foi protestante et celle catholique a amplement servi la naissance de la laïcité afin de mettre fin aux multiples massacres perpétrés entre les deux sectes dont l’une détenait les   rênes de commandements de l’église.

A l’opposé, l’Islam est absolument innocent de ce que dont est accusé le christianisme : le  défi de science et l’accusation d’hérésie les scientifiques.

L’Islam n’a jamais combattu la science, ni entraver le chemin des scientifiques, au contraire, dans le coran, l’incitation à la réflexion et  la méditation à l’usage de la raison s’y trouve dans toutes les pages :

164. Certes la création des cieux et de la terre, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l'eau que Dieu fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne.       

AL BAQARA 164 .

3. Et c'est Lui qui étendu la terre et y a placé montagnes et fleuves. Et de chaque espèce de fruits Il y établit deux éléments de couple. Il fait que la nuit couvre le jour. Voilà bien là des preuves pour des gens qui réfléchissent. ARAAD   3

3. Il y a certes dans les cieux et la terre des preuves pour les croyants.
4. Et dans votre propre création, et dans ce qu'Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude.
5. De même dans l'alternance de la nuit et du jour, et dans ce que Dieu fait descendre du ciel, comme subsistance [pluie] par laquelle Il redonne la vie à la terre une fois morte, et dans la distribution des vents, il y a des signes pour des gens qui raisonnent.
6. Voilà les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] de Dieu et après Ses signes ? AL JATIA 3 – 6

D’ailleurs Dieu nous enseigne que plus l’homme s’instruit, plus il redoutera Dieu

28. Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux et les bestiaux. Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Dieu. Dieu est, certes, Puissant et Pardonneur.  FATER    28

En outre, le Coran renferme de nombreux miracles scientifiques récemment découverts, accablants et prodigieux

53. Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux mers : l'une douce, rafraîchissante, l'autre salée, amère. Et IL assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable. FOURQAN   53

30. Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? ANBIYAA 30

125. Et puis, quiconque Dieu veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Dieu inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas. AL ANAAM 125

Nous disposons également d’injonctions tirées de la Sounna du prophète, qui exhorte à apprendre toutes les sciences et qui met les scientifiques sur un piédestal.

(Les scientifiques sont les héritiers des prophètes)

(Celui qui est sorti pour acquérir la science, celui-là est en train d'agir pour rechercher l'agrément de Allah jusqu'à ce qu'il revienne).

(Acquérir la science est un devoir pour chaque musulman et musulmane)

C’était un bref aperçu sur la sublime place qu’occupe la science dans l’Islam. Pour ce qui est des contestations et combats des sectes et courants que le christianisme a dû connaître, l’Islam en est à l’abri ; le plus beau c’est que l’Islam nous interdit de porter atteinte au gens du livre tant qu’ils ne mettent pas en péril la vie des musulmans ni qu’ils ne les chassent de chez eux ; mieux encore cette religion de paix nous invite à faire preuve de bienfaisance et de bonté envers eux :

AL moumtahana 8

8. Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables.

On en déduit donc que la laïcité est apparu essentiellement pour mettre terme à la domination de l’église, sa répression de la science et l’autocratie  des hommes de l’église… des mobiles qui ne peuvent en aucun cas avoir lieu dans la religion musulmans. Car dans l’Islam, cette notion d’autorité absolu propres uniquement aux hommes de la religion n’est point présente ; chaque musulman est censé être un homme de religion et d’Etat en même temps ; à ce propos JAMAL EDDINE AL AFGHANI (que Dieu l’ait dans sa miséricorde) nous dit : « La soi-disant autorité religieuse n’est pas présente dans l’Islam sous aucun aspect, néanmoins, l’Islam en tant que religion et législation, il a tracé des limités et esquissé des droits et le gouverneur est chargé d’appliquer ces limites et d’exécuter équitablement la décision du juge, c'est-à-dire qu’il dispose uniquement d’une autorité exécutive, loin d’être un infaillible ni une destination de révélation, comme il ne peut s’approprier le droit d’interpréter le livre (le Coran) ni la Sounna; il serait donc intolérable au clairvoyant de confondre entre le gouverneur  chez les musulmans et ce qu’on appelle théocratie à savoir l’autorité divine incarnée dans ce théocrate qui représente chez eux l’être unique à recevoir les prescriptions législative  de la part de Dieu et qui dispose du droit absolu de promulgation et d’être obéi ».

Un autre coefficient à rajouter réside dans le fait que christianisme ne comporte pas les règles de règne ni de régime de société, la mission de christ (PSSL) consistait à l’éducation des esprits et l’épuration des règles de conduite et de moralité et la reforme de ce que les brebis égarés des fils d’Israël ont corrompu.

Cependant, l’Islam lui, est la religion qui a su allier le spirituel au temporel, une constitution qui crayonne un régime de société le plus parfait et les règles de règnes les mieux adaptées et qui offre la possibilité de co-habitation entre ses citoyens et ceux des autres religions, leur assurant tous la sécurité, la protection et la liberté de croyance ; l’Islam est une entité social parfaite que Dieu a établi pour parachever toutes les législations et pour assurer la réforme de tous les temps et tous les lieux.

En outre, l’ignorance qui oppressait l’humanité le temps de l’avènement du christianisme ainsi que l’étroitesse de l’horizon dont elle souffrait ne lui permettaient pas d’ élargir sa sphère en dehors de l’éducation des esprits et la réforme des règles de conduite. L’avènement de l’Islam après 6 siècles, coïncidait avec   la progression en maturité du cerveau humain et le développement du niveau intellectuel, ce qui favorise  la qualification de l’humanité à recevoir la législation parfaite qui parachève toutes les précédentes.

Et si nous parvenons à percevoir cette vérité, nous saurions aisément comprendre cette parole du Christ (PSSL) adressée à ses disciple peu avant son départ : Evangile de  JEAN

16:12
- J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.

Ceci dit, la validité aussi de certains préceptes chrétiennes se limitait à l’époque du Christ (PSSL) et les générations qui le succédaient ; à titre d’exemple, le christianisme faisait du mariage un lien éternel non résiliable, disant que ce que Dieu à uni, l’homme ne pourra le séparer, cette attitude opiniâtre des homes de l’église a engendré l’effondrement dangereux  de la constitution familiale, car si au sein du couple la vie conjugale devient impossible, et que la séparation l’est aussi, naissent alors les relations illicites en dehors du cadre familiale.

Ceci à l’inverse de l’Islam qui autorise le divorce et ne conçoit pas le mariage comme étant un lien éternel (en cas d’impossibilité de compagnie entre les mariés) le divorce comme le mariage, il est établi par l’Islam, et ce que Dieu a uni, Dieu le sépare également.

Ainsi donc, nous pouvons percevoir que les mobiles derrière l’apparition de la laïcité au  sein de la société européen, n’ont absolument aucune justification dans les pays musulmans…

Mais ce qui s’est produit, c’est que certaines personnes faisant partie de nous et parlant notre langue ; ont jugé l’Islam de ce dont était condamné le christianisme, pour ensuite embrasser la laïcité adaptant irréligion pour religion !!

Cette catégorie de personnes fait partie, soit des cultivés ayant reçu une éducation purement européenne laïque en parfait isolement des enseignements de l’Islam et ses modules, ou bien de ceux charmés par l’éclat de l’occident et sa civilisation à côté de leur faible croyance et leur médiocre connaissance en religion, ou bien  encore ceux pour qui toute chose est susceptible d’être vendu y compris leur religion et leur patrimoine historique national.

Ils nous demandent par la suite de limiter notre relation avec Dieu dans un cadre confidentiel, ne permettant ainsi ni l’application de ses lois aux tribunaux, ni à l’histoire de sa religion et la biographie de son prophète d’être inculqués dans les écoles, ni la domination de ses préceptes dans la société !!!

Attendent-ils qu’on les  écoute et qu’on admette leurs idées ?!

Espèrent-ils de nous de renoncer à notre religion de droiture de d’embrasser leur croyance ?!

Dieu nous a fait grâce et faveur de ce bienfait de l’Islam, et nous a guidé aux sentiers de la paix, comment oseront nous le désobéir, négliger sa législation et réfuter son jugement ?

Dieu nous a fait descendre un livre a fin de voir sous sa lumière et marcher dans son éclat ; devons nous donc vivre  sous ses règles et loi ou bien le condamner à l’abandon et nous condamner à la perdition ?!

Comme dit Dieu le très haut : AL ANBIAA 10

10. Nous avons assurément fait descendre vers vous un livre où se trouve votre rappel [ou votre renom]. Ne comprenez-vous donc pas ?

     Nous ne distinguons pas entre ses messagers :

Dieu le très haut dit :

285. Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Dieu, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant) : "Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers". Et ils ont dit : "Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour".  AL BAQARA 285

Dieu nous a fait faveur de sa connaissance, nous a guidés pour son adoration et nous a submergé dans sa générosité. C’est lui le seul et unique vrai adoré, il n’a de semblable ni de pareil ;

Et pour cette noble et grande mission qu’il a envoyé ses messagers…en l’occurrence, faire connaître aux gens leur seigneur, le créateur des cieux et terres… pour l’adorer lui seul… et pour faire sortir les gens du perplexe au soulagement et de  l’incrédulité à la croyance..

Depuis Adam à Mohamed, seau des prophètes, tous les messagers sont venus pêcher  l’unicité de Dieu et  guider les gens au droit chemin ; ce que Noé (PSSL) est venu pêcher ne diffère nullement de ce que Ibrahim (PSSL) est envoyé pour accomplir, ni de celui de Moise, ni de celui Jésus ni de celui Mohamed (Paix et bénédiction sur eux tous).C’est clairement transcrit dans ce verset coranique :

13. Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu'Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t'avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : "Etablissez la religion; et n'en faites pas un sujet de division". Ce à quoi tu appelles les associateurs leur parait énorme. Dieu élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent. »  ACHOURA 13.

Ils ont tous un ultime but et objectif qu’est l’adoration du seul Dieu unique ; et croire en eux tous sans aucune distinction fait part de notre croyance en Dieu.

Il est inconcevable que la conviction ou la foi diffère d’un prophète à un autre, elle entre dans le cadre de l’information, et l’information sur une chose n’est pas censée changer d’un informateur à l’autre si l’on assume leur crédibilité tous les deux ; il est irrationnel qu’Ibrahim (PSSL) appelle son peuple à abandonner l’adoration des idoles pour l’adoration du seul Dieu unique , et que Moïse vient sortir les fils d’Israël de l’Egypte pour adorer le seul Dieu unique le seigneur de leur ancêtres, Isac et Jacob , pour que Jésus vienne dire, après, qu’il existe trois dieux !!; car la conviction religieuse est inaltérable d’un prophète à l’autre, ou que l’un vient avec une religion incomplète  ou moins explicite  pour que l’autre vient l’éclaircir ou la compléter…

Serait-il raisonnable que tous les prophètes antérieurs à Jésus ont vécu et mourus sans connaître la vérité du Dieu qui les a envoyés, auquel ils ont consacré leur vie à rendre vainqueur son appel, à propager sa parole et faire régner sa loi ?

Il convient par contre de préciser que ceci s’applique au dogme religieux et non pas à la législation qui change évidement d’un temps à l’autre ; la législation, elle, se réfère à l’établissement et non pas à l’information … ainsi tous les prophètes ont été envoyés avec une identique et unique conviction religieuse mais diverses législations … Jésus par exemple est venu confirmant la conviction religieuse de Moise et complétant sa législation … Mohamed, pareillement, est venu confirmer la conviction religieuse de Jésus complétant sa législation et parachevant toutes les législations, évidement c’est lui le seau des prophètes porteur de la dernière législation (PBSL).

Ces messagers nous enseignent et nous guident au bon chemin, sans pour autant prétendre être plus que des humains ou bien constituer une catégorie spéciale de créatures faites d’un autre argile ou d’une espèce d’être humain distinct du reste des humains, ce verset adressé au prophète (PBSL) développe clairement cette conception :

110. Dis : "Je suis en fait un être humain comme vous. Ils m'a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adoration aucun à son Seigneur".  AL KAHF 110.

Cet autre versé dans lequel Dieu interroge Jésus -quoiqu’il sait plus que lui ce que son âme renferme- met aussi l’accent sur ce point. :

116. (Rappelle-leur) le moment où Dieu dira : "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : "Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors de Dieu ?" Il dira : "Gloire et pureté à Toi ! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire ! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.  AL MAIDA : 116.

De notre part, en tant qu’êtres humains ayant reçu l’appel religieux de Jésus (PSSL), celui de Mohamed (PBSL) ainsi que tous les messagers, notre fanatisme ne doit être que pour Dieu uniquement, car même Mohamed (PBSL) ne peut rien pour nous ni pour lui-même, méditez un peu ce qu’il dit à sa fille dans ce hadith (Ô Fatima, œuvre pour le bon car je ne peux rien t’épargner de Dieu …) et pareillement Jésus (PSSL)comme le montre ce verset :

  17. Certes sont mécréants ceux qui disent : "Dieu, c'est le Messie, fils de Marie !" - Dis : "Qui donc détient quelque chose de Dieu (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ?... A Dieu seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux". Il crée ce qu'Il veut. Et Dieu est Omnipotent. » AL MAIDA 17 .Ainsi que tous les autres messagers.

L’Islam nous ordonne de croire en tous les messagers, et de croire en Jésus le Messie qui est la parole de Dieu qu’il jeta à Marie et un esprit de sa part, de croire en sa naissance miraculeuse sans père, et sa fin miraculeuse également que Dieu l’aie élevé vers lui… mieux encore il est opportun de préciser qu’aucun musulman n’est musulman que s’il croit en ce qui est sus évoqué à propos de Jésus.

Ainsi chacun est responsable sur les actes, que nul n’est en mesure de porter ses pêchés à sa place ni lui épargner le châtiment, que de croire en Dieu seul et suivre ses injonctions et éviter ses prohibitions… le Coran l’a bien explicité :

164. Dis : "Chercherais-je un autre Seigneur que Dieu, alors qu'Il est le Seigneur de toute chose ? Chacun n'acquiert [le mal] qu'à son détriment : personne ne portera le fardeau (responsabilité) d'autrui. Puis vers votre Seigneur sera votre retour et Il vous informera de ce en quoi vous divergez. AL ANAAM 164

38. Toute âme est l'otage de ce qu'elle a acquis. AL MOUDATIR 38

Là aussi la bible joint le Coran dans cette citation , le volume d’ Ezechiel en témoigne :

18:20
- L'âme qui pèche, c'est celle qui mourra. Le fils ne portera pas l'iniquité de son père, et le père ne portera pas l'iniquité de son fils. La justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui.

Tel est l’enseignement de Dieu, de l’Islam, de Mohamed (PBSL) de Jésus (PSSL) et les messagers tous ensembles.

Seront nous plus attentifs à ce sujet ?

Nous réconcilions nous avec notre  créateur ?

Nous éloignerions nous de la passion et de toute inclinaison et rejeterions nous tout fanatisme rien que pour le seul vrai Dieu unique ?

Saurions nous tous, les musulmans, nous repentir devant Dieu et reproduire ce que nous ancêtres ont victorieusement réalisé à fin de  rétablir sa législation après nous être largement égarés ?!

Car notre décadence actuelle n’est que le résultat de notre éloignement du sentier de Dieu, de nous être déviés de ce  à quoi Mohamed nous a guidé, de nous être inclinés de la méthodologie de l’Islam, de nous être réduits à de minables créatures mondaines complètement prises par le  monde bas, distrait par la longueur trompeuse de l’espérance ; ce qui nous a fait hériter la faiblesse ou bien la crainte de la mort et l’ardent attachement à ce monde bas, facilitant ainsi aux autres nations notre pillage et faisant de nous une convoitise aisément accessible…

Musulmans ! la gloire de votre prophète est incomparablement proéminente, sa mention dépasse toute limite et ce dont Dieu lui fait noblement grâce nul des sages ne l’ignore ; car Mohamed dont la mention a précédé sa naissance chez les premiers et est restée indélébilement gravée après sa mort chez les derniers, mérite d’être suivi entant que parfait idéal qui nous trace sous la lumière descente avec lui les pas à suivre et les chemins à prendre, et de ne pas se laisser possédés par les jouissances éphémères de ce monde bas ……… à fin de répandre son appel et de diffuser hautement son message.

Votre prophète vous a chargés du plus grand dépôt religieux, l’avez-vous accompli ?!

Il vous a fait hériter le grandiose message, l’avez-vous préservez ?!

Des ténèbres du monde, il vous a fait connaître la vérité, vivriez vous pour elle ?!

"Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos coeurs après que Tu nous aies guidés; et accorde-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur ! AL IMRAN 8

Seigneur ! Nous avons cru à ce que Tu as fait descendre et suivi le messager. Inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent". AL IMRAN 53

Les sources :

1-    Le noble Coran

2-    Bible

3-    Sahih Al Boukhari     Al Imam Mohamed Ben Ismael Al Boukhari

4-    Les annonciations du message  مبشرات الرسالة  -  Cheikh Abdelmajid Zaudain

5-    La bonne réponse الجواب الصحيح Cheikh Al Islam Iben Taymiya

6-    Le cœur de la périnsule des arabes « قلب جزيرة العرب» Fouad Hamza 

7-    الرحيق المختوم «  Le nectar scellé »   -iben qayim al jouzia.      

8-    Les sites web (encyclopédie des miracles scientifiques dans le coran et la Surrah), encyclopédie christianity, dictionnaire des anciens ronte, encyclopédie Wikipédia, établissement Manfredehman , encyclopédie Iridis, Jewish encyclopédie ,le dictionnaire anglais du livre sacré ,site des études du livre sacré.

9-      هداية الحيارى Ibn Al Qayim

10-                        ماذا خسر العالم بانحطاط المسلمين       -Abou al hassan annadaouiI             

11-                         معجم البلدان ، ياقوت الحموي