Les Chiffres Parlent

56815nobmrparl

Par Abd Daïm Kaheel

  Mes chers frères, les chiffres pourront-ils exprimer ce qu’expriment les mots ? Pourront-ils traduire un sens comme le font les mots ? Cette petite introduction est une initiation à certaines vérités numériques liées au Saint Coran, et  également une preuve que le Coran est un vrai ordinateur parlant !!!

  Le Très Haut Dieu dit, en s’adressant à ces fidèles croyants et leurs certifiant que : “Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre. S'Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours ? C'est à Allah que les croyants doivent faire confiance” [Al-Imran (La Famille d’Imran) : 160].

La première tranche du verset :

C’est une phase qui exprime une condition : (Si Allah vous donne Son secours).

Notons le nombre de caractères de chaque mot :

الله

ينصركم

إن

(Si Allah vous donne Son secours)

4

6

2

Ce chiffre est un multiple du nombre sept : 462 = 66 ´ 7

On trouve que dans cette phrase, le nombre de caractères est un multiple du nombre sept, un multiple d’ordre un.

La deuxième tranche :

C’est une phrase qui répond à une condition : (nul ne peut vous vaincre) ; ceci signifie que personne ne pourra jamais vous vaincre, et c’est une promesse tenue par Dieu. Mais comment peut on confirmer cette promesse avec le langage des chiffres pour ceux qui doutent du Coran ?

Relevons le nombre de caractères de chaque mot de ce verset :

لكم

غالب

فلا

(nul ne peut vous vaincre)

3

4

3

Ce nombre est un multiple de 7, un multiple d’ordre trois : 343 = 7 ´ 7 ´ 7

Ici on voit bien que la certification que Dieu va donner Son secours, se manifeste trois fois successives par le chiffre sept 7 ´ 7 ´ 7 ; ceci confirme que si Dieu nous donne Son secours, alors nul ne pourra nous vaincre.

La dernière tranche :

C’est la parole de Dieu : (S'Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours ? C'est à Allah que les croyants doivent faire confiance).

Relevons le nombre de caractères de chaque mot de ce verset :

المؤمنون

فليتوكل

الله

على

و

بعده

من

ينصركم

الذي

ذا

فمن

يخذلكم

إن

و

(S'Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours ? C'est Allah que les croyants doivent faire confiance)

8

7

4

3

1

4

2

6

4

2

3

6

2

1

  Ce nombre est un multiple de sept : 87431426423621 = 12490203774803 ´ 7

  On trouve que ce nombre est un multiple, d’ordre un, du chiffre sept.

  On remarque que tout le verset parle du secours de Dieu sauf cette partie (S'Il vous abandonne) ; concernant cette partie, et est-il possible que le langage du chiffre se manifeste aussi dans cette partie ?

  L’abondant est le contraire du secours, c’est pourquoi nous allons voir une conversion dans les chiffres ! Relevons le nombre de caractères de chaque mot de cette partie :

يخذلكم

إن

و

(S'Il vous abandonne)

6

2

1

  Lisons ce chiffre à l’inverse, car ici on ne parle pas du secours mais de l’abondant.

  Le nombre 621 n’est pas un multiple du chiffre sept, mais puisque il s’agit ici de l’abondant qui contredît, linguistiquement, le secours, alors que se passera-t-il si on inverse la lecture de ce nombre ? En l’inversant on obtient le nombre 126 qui lui est un multiple du chiffre 7 : 126 = 18 ´ 7

  Quant on a inversé le sens linguistique, le sens du nombre a également été inversé. Ceci ne peut nullement être le fruit du hasard, est ce que le hasard ou la coïncidence comprend le sens linguistique du verset ?

  Observez avec moi cher lecteur, cette précision et cette justesse numériques qui se sont manifestées dans un seul verset du Saint Coran ; Alors qu’est ce q’on peut dire du Saint Coran tout entier ? Est-ce qu’un jour, ces vérités pourront devenir un moyen pour convertir tous les matérialistes de notre époque qui doutent du Saint Coran et de  Son origine divine ?

Rédigé par le Chercheur Abd Daïm Kaheel (www.kaheel7.com)

Traduit par : Mounia Tahri