LE PEUPLE DE LOTH ET LA CITÉ RENVERSÉE

92420lot

"Le peuple de Loth traita de mensonge les avertissements. Nous lâchâmes sur eux un ouragan, excepté la famille de Loth que Nous sauvâmes avant l'aube, à titre de bienfait de Notre part: ainsi récompensons-Nous celui qui est reconnaissant. Il les avait pourtant avertis de Nos représailles. Mais ils mirent les avertissements en doute. (Surat al-Qamar: 33-36)"

Le Prophète Loth a été un contemporain du Prophète Ibrahim. Il a été envoyé comme messager à l'une des communautés vivant non loin du peuple d'Ibrahim. Ces gens-là, comme nous le dit le Coran, pratiquaient une perversion inconnue au monde jusqu'alors, à savoir la sodomie. Quand Loth les exhorta à abandonner cette déviation et leur apporta l'avertissement divin, ils le rejetèrent, refusèrent sa prophétie et s'obstinèrent à continuer dans la même voie. À la fin, ils furent éradiqués de cette terre par un terrible désastre.

La cité où Loth résidait est référencée sous le nom de Sodome dans l'Ancien Testament. Située au nord de la Mer Rouge, cette communauté fut détruite selon ce qui est indiqué dans le Coran. Des études archéologiques révèlent que la cité est plus précisément située près de la Mer Morte, qui s'étend le long de la frontière israélo-jordanienne.

Avant d'examiner les vestiges de ce désastre, intéressons-nous à l'explication du châtiment du peuple de Loth. Le Coran spécifie de quelle façon Loth a averti ses concitoyens et ce qu'ils ont répondu:

"Le peuple de Loth traita de mensonge les messagers, quand leur frère Loth leur dit: "Ne craindrez-vous pas Allah? Je suis pour vous un messager digne de confiance. Craignez donc Allah et obéissez-moi. Je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur des mondes. Accomplissez-vous l'acte charnel avec les mâles de ce monde? Et délaissez-vous les épouses que votre Seigneur a créées pour vous? Mais vous n'êtes que des gens transgresseurs." Ils dirent: "Si tu ne cesses pas, Loth, tu seras certainement du nombre des expulsés." Il dit: "Je déteste vraiment ce que vous faites." (Surat ash-Shu'ara: 160-168)"

Les gens de son peuple menacèrent Loth en guise de réponse à son invitation à revenir dans le droit chemin. Ils éprouvaient de la colère à son égard pour sa pureté et ils voulurent le bannir, lui ainsi que les autres croyants qui étaient à ses côtés. Dans d'autres versets, l'événement est rapporté comme suit:

"Et Loth, quand il dit à son peuple: "Vous livrez-vous à cette turpitude que nul être dans la création n'a jamais commise avant vous? Certes vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes! Vous êtes bien un peuple outrancier." Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire: "Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs de tout péché!"" (Surat al-A'raf: 80-82)

Loth a appelé les siens à reconnaître une vérité évidente et il les a avertis explicitement, mais cela ne fit qu'accroître leur répulsion et leur négation du châtiment dont il les menaçait:

"Et Loth, quand il dit à son peuple: "Vraiment vous commettez des turpitudes nullement commises à ce jour. Irez-vous donc vers des hommes pour l'acte charnel? Pratiquerez-vous le brigandage? Et commettrez-vous toutes sortes de malfaisances dans vos assemblées?" Mais son peuple ne fit d'autre réponse que: "Fais que le châtiment d'Allah nous vienne, si tu es du nombre des véridiques."" (Surat al-'Ankabut: 28-29)

Ayant reçu de son peuple cette réponse-là, Loth invoqua le secours d'Allah:

"Il dit: "Seigneur, donne-moi la victoire sur ce peuple de corrupteurs!"" (Surat al-'Ankabut: 30)

"Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu'ils font." (Surat ash-Shu'ara: 169)

En réponse à cette invocation, Allah envoya deux anges sous la forme d'hommes. Ces anges visitèrent Ibrahim avant de se rendre chez Loth, lui apportant la bonne nouvelle de la naissance prochaine d'un enfant et expliquant la raison de leur venue sur terre, à savoir que le peuple insolent de Loth devait être détruit:

"Alors Ibrahim dit: "Quelle est donc votre mission, Ô envoyés?" Ils dirent: "Nous avons été envoyés vers des gens enfoncés dans le péché, pour lancer des pierres de glaise, marquées auprès de ton Seigneur à l'intention des transgresseurs."" (Surat adh-Dhariyat: 31-34)

"À l'exception de la famille de Loth, que Nous sauverons totalement, sauf sa femme. Nous avons préétabli qu'elle sera du nombre des exterminés." (Surat al-Hijr: 59-60)

Après avoir quitté Ibrahim, les anges, qui avaient été envoyés comme messagers, se rendirent auprès de Loth. Ne les ayant jamais rencontrés auparavant, il devint inquiet, mais ensuite il a compris que c'était Allah qui les avait envoyés:

"Et quand nos émissaires vinrent à Loth, il fut chagriné pour eux, et il en éprouva une grande gêne. Et il dit: "Voici un jour terrible."" (Surat Hud: 77)

"Celui-ci dit: "Vous êtes pour moi des inconnus." Ils dirent: "Nous sommes plutôt venus à toi en apportant le châtiment à propos duquel ils doutaient. Et nous venons à toi avec la vérité concernant leur destruction. Et nous sommes certainement véridiques. Pars donc avec ta famille vers la fin de la nuit et suis leurs traces de près; et que nul d'entre vous ne se retourne. Et allez là où on vous le commande." Et nous lui annonçâmes cet ordre: que ces gens-là, au matin, seront anéantis jusqu'au dernier." (Surat al-Hijr: 62-66)

Entre-temps, les concitoyens de Loth avaient appris que ce dernier avait reçu des visiteurs. Ils n'hésitèrent pas à vouloir approcher les anges selon leur pratique déviée. Ils se regroupèrent autour de la maison de Loth. Craignant pour ses visiteurs, Loth s'adressa aux gens de son peuple de la façon suivante:

"Il dit: "Ceux-ci sont mes hôtes, ne me déshonorez donc pas. Et craignez Allah. Et ne me faites pas honte." (Surat al-Hijr: 68-69)

Ses concitoyens répondirent:

"Ne t'avions-nous pas interdit de recevoir qui que ce soit?" (Surat al-Hijr: 70)

Pensant que lui et ses visiteurs allaient subir de mauvais traitements, Loth dit:

"Ah si j'avais de la force pour vous résister! Ou bien si je trouvais un soutien solide!" (Surat Hud: 80)

Ses "visiteurs" lui rappelèrent qu'ils étaient les messagers d'Allah et ils intervinrent ainsi:

"Alors les envoyés dirent: "Ô Loth, nous sommes vraiment les émissaires de ton Seigneur. Ils ne pourront jamais t'atteindre. Pars avec ta famille à un moment de la nuit. Et que nul d'entre vous ne se retourne en arrière. Exception faite de ta femme qui sera atteinte par ce qui frappera les autres. Ce qui les menace s'accomplira à l'aube. L'aube n'est-elle pas proche?"" (Surat Hud: 81)

Lorsque la perversité des habitants de la cité eut atteint son paroxysme, Allah sauva Loth par l'intermédiaire des anges. Et le matin suivant, le peuple pervers subit le désastre dont Loth avait été informé par avance:

"En effet ils voulaient séduire ses hôtes. Nous aveuglâmes leurs yeux. "Goûtez donc Mon châtiment et Mes avertissements!" En effet, au petit matin, un châtiment persistant les surprit." (Surat al-Qamar: 37-38)

Les versets décrivent ainsi la destruction de ce peuple:

"Alors, au lever du soleil, le cri affreux les saisit. Et Nous renversâmes la ville de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres sulfureuses semblables à de l'argile durcie. Voilà vraiment des preuves pour ceux qui savent observer! Et cette ville se trouvait sur un chemin connu de tous." (Surat al-Hijr: 73-76)

"Et lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes la cité de fond en comble, et Nous fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite, se succédant les unes aux autres, portant une marque connue de ton Seigneur. Et elles ne sont pas loin des injustes." (Surat Hud: 82-83)

"Puis Nous détruisîmes les autres. Et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie de pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite. Et quelle pluie fatale pour ceux qui sont avertis! Voilà bien là un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout-Puissant, le Très-Miséricordieux." (Surat ash-Shu'ara: 172-175)

Seuls Loth et quelques croyants furent rescapés. La femme de Loth, qui avait refusé de croire, disparut également:

"Or Nous l'avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés. Et Nous avons fait pleuvoir sur eux une pluie de pierres sulfureuses. Regarde donc ce que fut la fin des criminels!" (Surat al-A'raf: 83-84)

Donc le Prophète Loth fut sauvé avec les croyants et sa famille à l'exception de sa femme. Quant aux pervers, ils furent anéantis et leurs habitations se trouvèrent rasées.

"Les signes évidents" fournis par le Lac de Loth

Dans le verset 82 de la sourate Hud, Allah spécifie clairement le genre de désastre qui a frappé le peuple de Loth: "Et lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes la cité de fond en comble, et Nous fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite, se succédant les unes aux autres."

Le fait que la ville de Loth a été totalement renversée implique que la région entière a été secouée par un violent tremblement de terre. Et d'ailleurs, le Lac de Loth, où s'est produit le cataclysme, porte des signes évidents d'un tel désastre.

Citons l'archéologue allemand Werner Keller:

Bookmark: 13aLa Vallée de Siddim, incluant Sodome et Gomorrhe, située le long de cette grande fissure, s'est un jour brutalement effondrée dans l'abysse. Leur destruction, liée à un grand tremblement de terre, fut probablement accompagnée d'explosions, d'éclairs, de fuites de gaz naturel et d'incendies généralisés.13

Et, de fait, le Lac de Loth, plus connu sous l'appellation "Mer Morte", est justement située sur une zone de forte activité sismique, donc sujette à des tremblements de terre:

Bookmark: 14aBookmark: 15aLa Mer Morte repose sur une faille au sein d'une plaque tectonique. Cette vallée est située sur une zone de tension s'étendant entre le Lac de Tibériade au nord, et le centre de la Vallée d'Arabah, au sud.

Dans la dernière partie du verset, l'événement a été ainsi décrit: "Nous fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite, se succédant les unes aux autres." Selon toute vraisemblance, ceci désigne l'éruption volcanique s'étant produite sur les bords du Lac de Loth, et les pierres issues de cette éjection devaient être dures comme de l'argile durcie après cuisson. (Le même événement est décrit dans le verset 173 de la sourate ash-Shuara de la façon suivante: "Et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie de pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite. Et quelle pluie fatale pour ceux qui sont avertis!"

À ce sujet, Werner Keller écrit: La faille en question a libéré des forces volcaniques qui avaient été jusqu'alors profondément enfouies tout le long de la fracture. Dans la haute vallée jordanienne, près de Bashan, il existe encore d'énormes cratères de volcans éteints; de grandes coulées de lave ainsi que d'épaisses couches de basalte ont été déposées sur la surface faite de pierres à chaux.15

Ces couches de lave et de basalte constituent la plus grande preuve qu'une explosion volcanique et un tremblement de terre se sont produits en ce lieu. La catastrophe dépeinte dans le Coran par l'expression: "Nous fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite, se succédant les unes aux autres", désigne sans doute ce cataclysme volcanique, et Allah est le plus savant. L'expression "et lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes la cité de fond en comble", dans le même verset, fait probablement référence au séisme qui a engendré l'entrée en éruption dévastatrice des volcans, avec tout son cortège de débris projetés ici et là, et Allah seul connaît la vérité.

Les "signes évidents" transmis par le Lac de Loth sont vraiment très intéressants. En général, les événements relatés dans le Coran ont pour théâtre le Moyen-Orient, la Péninsule Arabique et l'Égypte. Au beau milieu de cette zone géographique se trouve le Lac de Loth. Ce lac mérite qu'on lui accorde une certaine importance du point de vue géographique; son altitude est d'environ 400 mètres en dessous du niveau de la Mer Méditerranée. Et puisque sa profondeur maximale est de 400 mètres, le fond du lac se trouve ainsi situé à 800 mètres en dessous du niveau de la Mer Méditerranée. C'est d'ailleurs le lieu le plus bas sur terre. En effet, dans d'autres régions se trouvant aussi au-dessous du niveau de la mer, la profondeur est d'au maximum 100 mètres. Une autre caractéristique de ce lac est que la concentration en sel de son eau est très forte, puisqu'elle s'élève à environ 30%. À cause de cela, aucun organisme vivant, comme par exemple des poissons ou de la mousse, ne peut survivre dans ces eaux. Et c'est la raison pour laquelle le Lac de Loth est surnommé la "Mer Morte" dans la littérature occidentale.

Il a été estimé que ces événements relatifs au peuple de Loth, rapportés dans le Coran, remonteraient à environ 1800 ans avant Jésus-Christ. Se fondant sur ses recherches archéologiques et géologiques, le chercheur allemand Werner Keller a fait remarquer que les cités de Sodome et Gomorrhe étaient en réalité situées dans la Vallée de Siddim, s'élevant sur l'extrémité inférieure du Lac de Loth, et que cette région était autrefois très peuplée.

La caractéristique structurelle la plus intéressante du Lac de Loth, évoquée ci-après, constitue une preuve sur la manière dont s'est produit le désastre, tel qu'il est mentionné dans le Coran:

Bookmark: 16aSur la rive orientale de la Mer Morte, la péninsule d'al-Lisan s'avance loin à l'intérieur de cette vaste étendue d'eau, donnant l'aspect extérieur d'une langue. Al-Lisan signifie d'ailleurs "langue" en arabe. De façon invisible depuis la terre ferme, cette protubérance s'enfonce ensuite selon un angle très marqué sous la surface de l'eau, réalisant une véritable division de cette mer intérieure en deux parties. À droite de la péninsule, le sol s'enfonce fortement, jusqu'à une profondeur de 400 mètres environ, tandis que sur la gauche de la péninsule, l'eau demeure remarquablement peu profonde. Des sondages effectués il y a quelques années ont établi que la profondeur des eaux n'excédait pas 20 mètres. Cette partie extraordinairement peu profonde de la Mer Morte, s'étendant depuis la péninsule d'al-Lisan jusqu'à l'extrémité sud de cette mer, constituait la Vallée de Siddim.16

Werner Keller a noté que cette partie peu profonde, qui ne s'est formée que plus tard, était en fait l'aboutissement du tremblement de terre mentionné plus haut et de l'effondrement massif qui en a résulté. C'était là que s'élevaient les cités de Sodome et Gomorrhe, où vivait le peuple de Loth.

Autrefois, il était possible de traverser cette région à pied, aujourd'hui recouverte par une faible épaisseur d'eau constituant la partie inférieure de la Mer Morte. L'effondrement lié au

tremblement de terre est à l'origine d'un engouffrement d'eau salée provenant du nord et venue remplir cette cavité nouvellement formée.

Des traces de l'ancienne vallée sont visibles dans le Lac de Loth… Lorsqu'on traverse le Lac de Loth en direction de son extrémité méridionale, et si le soleil éclaire dans la direction de l'ouest, on peut apercevoir quelque chose de véritablement fantastique; à quelque distance du rivage et de façon clairement visible sous la surface de l'eau, apparaissent les contours des forêts que la concentration aqueuse très élevée en sel a permis de préserver. Les troncs et les racines qui apparaissent dans l'eau verte miroitante sont très anciens. La Vallée de Siddim, qui était autrefois parsemée de magnifiques forêts, constituait l'un des endroits les plus attrayants dans la région.

L'aspect mécanique du désastre ayant frappé le peuple de Loth a été révélé par les recherches des géologues. Ceux-ci ont montré que le tremblement de terre qui a détruit le peuple de Loth a été la conséquence d'une faille longue d'environ 190 kilomètres constituant le lit du fleuve Sheri'at. Ce fleuve connaît un dénivelé de 180 mètres au total. Ceci, s'ajoutant au fait que le Lac de Loth se trouve situé à 400 mètres au-dessous du niveau de la mer, montre bien qu'un événement géologique de première importance s'est produit ici.

La structure intéressante du fleuve Sheri'at ainsi que du Lac de Loth n'a permis de mettre en évidence qu'une petite partie de la fracture passant par cette région de la terre. La véritable envergure de cette faille n'a été découverte que récemment.

La faille part des pentes des Monts Taurus, elle s'étend jusqu'à la rive méridionale du Lac de Loth et continue ensuite à travers le désert de l'Arabie jusqu'au Golfe d'Aqaba, pour franchir après cela la Mer Rouge et se terminer en Afrique. Tout au long de ce parcours, une forte activité volcanique a pu être mise en évidence. De la lave et du basalte noirs existent sur les hauteurs de Galilée en Israël, sur les plaines de Jordanie situées en altitude, dans le golfe d'Aqaba et dans d'autres régions aux alentours.

Tous ces faits géographiques viennent confirmer la catastrophe géologique évoquée par Werner Keller en ces termes déjà cités:

Bookmark: 17aBookmark: 18aLa Vallée de Siddim, incluant Sodome et Gomorrhe, située le long de cette grande fissure, s'est un jour brutalement effondrée dans l'abysse. Leur destruction, liée à un grand tremblement de terre, fut probablement accompagnée d'explosions, d'éclairs, de fuites de gaz naturel et d'incendies généralisés. La faille en question a libéré des forces volcaniques qui avaient été jusqu'alors profondément enfouies tout le long de la fracture. Dans la haute vallée jordanienne, près de Bashan, il existe encore d'énormes cratères de volcans éteints; de grandes coulées de lave ainsi que d'épaisses couches de basalte ont été déposées sur la surface faite de pierres à chaux.17

La revue National Geographic fait le commentaire suivant dans son numéro de décembre 1957:

La montagne de Sodome, vaste étendue aride, s'élève de façon abrupte au-dessus de la Mer Morte. Personne n'a jamais retrouvé les cités détruites de Sodome et Gomorrhe, mais les savants pensent qu'elles se trouvaient dans la Vallée de Siddim, non loin de ces pentes escarpées. Finalement, les eaux de la Mer Morte les ont englouties après un tremblement de terre.18

Pompéi connut une fin similaire

Dans le Coran, Allah nous précise dans les versets suivants que les Lois d'Allah ne varient pas au cours du temps:

"Et ils ont juré solennellement par Allah que, si un avertisseur leur venait, ils seraient certes mieux guidés que n'importe quelle autre communauté. Puis quand un avertisseur leur est venu, cela n'a fait qu'accroître leur répulsion, et ils se sont montrés orgueilleux et perfides. Cependant, les complots n'enveloppent que leurs propres auteurs. Attendent-ils donc un sort différent de celui des peuples anciens? Or, jamais tu ne trouveras de changement dans la règle d'Allah, et jamais tu ne trouveras d'altération dans la règle d'Allah." (Surat Fatir: 42-43)

Oui, en vérité, les lois d'Allah demeureront invariables. Et quiconque s'opposera à elles et se montrera rebelle envers Lui, subira le même châtiment divin. La cité de Pompéi,

véritable symbole de la dégénérescence de l'Empire Romain, s'adonnait également à diverses déviations sexuelles. Sa fin fut identique à celle de Sodome et Gomorrhe.

La destruction de Pompéi a été causée par l'éruption du Mont Vésuve.

Le volcan dénommé Vésuve constitue un véritable symbole en Italie, surtout dans la cité de Naples qui est bâtie non loin de lui. Demeuré en sommeil depuis des milliers d'années, le Vésuve est surnommé la "Montagne de l'Avertissement". Cette appellation n'est pas sans raison. Car le désastre qui a frappé Sodome et Gomorrhe est tout à fait semblable à celui qui a détruit Pompéi.

Le Vésuve est situé entre Naples à l'ouest et Pompéi à l'est. La lave et les cendres d'une énorme éruption volcanique, qui s'est produite il y a des milliers d'années, pétrifièrent les habitants de cette cité. La catastrophe est survenue si brutalement que toute chose dans la ville s'est trouvée figée sous la forme qu'elle avait à cet instant précis, en pleine vie quotidienne; tous ces clichés de la vie sociale d'alors ont été intégralement transmis à notre époque contemporaine, comme si le temps s'était soudainement figé.

L'éradication de Pompéi de la surface de cette terre nous offre des leçons. Il est un fait avéré que cette cité était un haut-lieu de la dissolution morale et de la perversité. La prostitution y était très répandue.La lave du Vésuve a balayé d'un seul trait la cité entière. L'aspect le plus intéressant de cette catastrophe est que personne n'a cherché à s'enfuir, en dépit de l'extrême violence de l'éruption; c'est comme si presque personne n'avait même remarqué la menace, faisant penser que tous les habitants étaient sous l'emprise d'un charme. Ainsi on a découvert une famille pétrifiée alors que ses membres étaient en train de déjeuner, et de nombreux couples furent figés dans leurs rapports intimes. Il faut noter que parmi ceux-ci il y avait des couples homosexuels ainsi que des couples de jeunes garçons et filles. Les visages de certains cadavres humains pétrifiés sont demeurés intacts, et généralement une expression de stupéfaction se dégage d'eux.

C'est là que réside l'aspect le plus énigmatique de la calamité: comment des milliers de personnes ont-elles pu être saisies par la mort sans voir ni entendre quoi que ce soit?

Ceci montre que la disparition de Pompéi fut similaire aux événements destructeurs mentionnés dans le Coran, puisque le Livre insiste sur "l'anéantissement soudain" qui est la grande caractéristique de ces désastres; par exemple, les "habitants de la cité" décrits dans la sourate YaSîn sont tous morts brusquement en l'espace d'un instant. Cette situation est ainsi mentionnée dans le verset 29 de cette sourate:

Il n'y eut qu'un seul cri affreux et les voilà éteints.

Dans le verset 31 de la sourate al-Qamar, "l'anéantissement instantané" est encore mis en avant lorsque la destruction des Thamud est rapportée:

Nous lâchâmes sur eux un seul cri affreux, et voilà qu'ils furent réduits à l'état de paille sèche utilisée pour le bétail.

La mort a gagné les gens de Pompéi en un laps de temps extrêmement bref, comme ce fut le cas pour les populations évoquées dans les versets ci-dessus.

En dépit de ce châtiment, la vie dans la région de Pompéi n'a pas changé de nos jours; ainsi la débauche est bien répandue à Naples, et l'île de Capri, non loin de là, est un paradis pour nudistes et homosexuels, d'ailleurs présenté comme tel dans les publicités touristiques. Et non seulement à Capri et en Italie, mais dans la majeure partie du monde, une dégénérescence morale similaire est à l'œuvre, et les gens persistent à ne pas vouloir tenir compte des terribles expériences des peuples tragiquement disparues.

13) Werner Keller, Und die Bibel hat doch recht (La Bible en tant que livre d'histoire; une confirmation du Livre des Livres), New York: William Morrow, 1964, pp. 75-76
Bookmark: dipnot(14) "Le Monde de la Bible", Archéologie et histoire, juillet-août 1993
Bookmark: dipnot(15) Werner Keller, Und die Bibel hat doch recht (La Bible en tant que livre d'histoire; une confirmation du Livre des Livres), New York: William Morrow, 1964, p. 76
Bookmark: dipnot(16) Ibid, pp. 73-74
Bookmark: dipnot(17) Ibid, pp. 75-76
Bookmark: dipnot(18) G. Ernest Wright, "Bringing Old Testament Times to Life", National Geographic, vol. 112, décembre 1957, p. 833