Le chameau .. une créature pleine de miracles!

Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés [17] et le ciel comment il est élevé [18] et les montagnes comment elles sont dressées [19] et la terre comment elle est nivelée? [20] Eh bien, rappelle! Tu n'es qu'un rappeleur [21] et tu n'est pas un dominateur sur eux [22]

Dans ces honorés versets, Allah a choisi le chameau parmi toutes les autres créatures vivantes, et Il a avancé la contemplation de comment ils ont été créés à l'élévation du ciel, à la fixation des montagnes et à l'étalement de la terre. Allah a souligné que la contemplation de ces créatures est l'accès à la pure croyance de la force de Allah et de sa conception.

Dans cet honoré verset, Le Créateur, qui connaît les secrets de ses créatures, recommande aux gens de penser et de contempler la création du chameau comme étant une créature qui témoigne de la puissance et de la planification de Allah. On se rendra compte des faits surprenants concernant la création des chameaux que la science a récemment révélé, ce qui prouve l'avant garde du Saint Coran en indiquant une telle créature miraculeuse. Cela montre que le Saint Coran est le livre miracle que Allah a révélé à son prophète, Mohammed (que la paix soit sur lui)

Les miracles scientifiques

La première chose claire concernant les chameaux est leur structure externe qui présente des évidences surprenantes et remarquables.

Oreilles du chameau

Ses oreilles sont petites et un peu saillantes. Ils sont couverts de cheveux des deux côtés, ce qui les protège du sable soufflé par le vent. Ils peuvent aussi s'incurver et se coller à la tête lorsqu'un vent sableux souffle.

Narines du chameau

Elles sont deux, serrées, comme des fentes entourées par du poil et ont des bords de peau .Cela permet au chameau de fermer ses narines afin de protéger ses poumons des particules de sable portées par le vent.

Les yeux du chameau

Ils ont une double rangée de longs cils. Ils sont semblables à un piège du fait qu'ils sont entrelacés, pour pouvoir protéger les yeux du chameau et ne pas laisser entrer le sable.

La queue du chameau

Elle est couverte de cheveux sur les cotés pour protéger la partie arrière du sable des vents soufflants, qui agace comme des balles incessantes.

Les membres du chameau

Ils sont long à fin d’élever haut le corps au-dessus de la poussière élevée dans l'air. Ils assurent également son agilité et sa rapidité. Les pattes sont renforcées par de larges bourrelets calleux et souples, qui s'écartent quand le chameau marche sur le sable. Cela permet au chameau de marcher sur les sables les plus tendres, alors qu'il est difficile de marcher dessus pour tous les autres animaux. Grâce à cette caractéristique le chameau mérite bien le titre de " navire du désert".

Dans plusieurs habitats arides, voyager sur le chameau est la façon idéale pour parcourir le désert. Les caravanes de chameaux, portant les biens des gens, voyagent environ 50- 60 kilomètres par jour. Même les voitures ne peuvent encore pas concourir les chameaux dans le vrai désert.

Le cou du chameau

Allah – Sublime soit le glorifié - a créé les chameaux avec un long cou, afin qu'ils puissent atteindre les plantes du sol qui sont basses et les arbres qui sont hautes. De plus, le long cou du chameau lui permet d'élever sa tête des saletés, et lui permet de se dresser droit avec des charges.

Lorsqu'un chameau s'assoit pour se reposer ou se lever pour être préparé au voyage, son lourd corps s'appuie sur les bourrelets calleux de ses pattes, et la plus grande partie de son poids est celle de thorax, avec lequel il peut pulvériser un animal ou un homme s'il se couche sur lui.

Ces bourrelets représentent l'un des miracles que Le Créateur a accordé à cet animal stupéfiant. La structure du chameau l'aide à s'asseoir sur le sable dur et chaud - qui est souvent le seul endroit ou un chameau peut se reposer- et le chameau peut donc s'adapter à cela et peut se protéger de tout danger.

Les petits chameaux sont nés avec ces bourrelets. Ils sont permanents et héréditaires, non pas comme les chaussures des êtres humains.

L'estomac du chameau

L'estomac du chameau a 4 cotés, et le système digestif est fort au point qu'un chameau peut digérer n'importe quoi autre que la nourriture dans les endroits secs, comme le caoutchouc par exemple. Le chameau ne respire ni à travers sa bouche, ni par halètement même lorsque la température est élevée ou lorsqu'il a soif. Avec cette caractéristique il peut éviter l'évaporation de l'eau.

La conservation de la température dans le corps du  chameau:

Dans le cas échéant, seulement une petite quantité de sueur sort. Cela montre la capacité du corps du chameau à s'adapter aux conditions de vie dans le désert, ou la température fluctue du matin au soir.

Le corps du chameau est couvert de poils épais qui expulsent la chaleur, et la garde en dehors de la peau. Le système de la conservation de la température chez le chameau permet une fluctuation de la température de 7 degrés sans causer de dégâts. C’est à dire de 34°C à 41°C .  Le corps du chameau ne transpire que si sa température dépasse 41°C . Cela ne se produit que pendant un certain temps durant la journée. Cependant, la nuit, il libère la chaleur qu'il a reçue des rayons solaires dans l'atmosphère froide sans aucune perte d'eau. Ce mécanisme peut économiser 5 litres d'eau.

Il ne faut pas oublier de comparer cette caractéristique du chameau à celle de l'être humain dont la température normale est fixée à environ 37°C . Si cette température augmente ou baisse, il s’agit d’un signe de maladie qui doit être soignée par des remèdes efficaces. L'être humain peut mourir si la température de son corps atteint l'une des deux valeurs que le corps du chameau atteint ( 34°C à 41°C ).

La production d'eau par le chameau:

Le chameau produit de l'eau, qui contribue pour supporter la faim et la soif, en utilisant la graisse emmagasinée dans sa bosse par un processus chimique que l'homme ne peut pas dépasser.

Il est connu que l'oxydation des graisse et des glucides ne forme que de l'eau et du dioxyde de carbone, que le corps peut s'en débarrasser par respiration, en plus de la formation d'une grande quantité d'énergie qui est nécessaire à la continuation de l'activité biologique.

L'eau produite par l'oxydation des graisses est similaire à celle formée lorsqu'on allume une bougie par exemple, dans les deux cas il y a émission de vapeur, et on peut s'assurer de son existence en mettant une plaque de verre froid au-dessus de la flamme, afin que l'eau formée par combustion se condense sur la plaque. La vapeur dégagée par expiration, est la source d'eau pour les chameaux. Le chameau se tourne principalement aux graisses de sa bosse lorsqu'il y a un manque de nourriture. Dans ce cas il brûle les graisse lentement et sa bosse se réduit jusqu'à ce qu'elle s'incline sur le coté, et devient un ample sac vide lorsque la faim et la soif durent longtemps lors du voyage du chameau fatigué.

La sagesse divine dans la création du chameau est que les réserves de graisses sont énormes et qu'elles dépassent celles de tout autre animal. On peut démontrer ceci en comparant le chameau au mouton qui est connu par son énorme croupe grasse  qui emmagasine environ 11Kg de graisse, alors que le chameau peut emmagasiner jusqu'à plus de dix fois ce poids (environ 120 Kg ). Sans aucun doute, cette quantité ,que le chameau utilise pour le métabolisme et qu'il transforme en eau, énergie et dioxyde de carbone, est énorme, donc le chameau peut passer un mois et demi environ sans boire de l'eau.

Cependant, une soif extrême atténue le chameau et le fait perdre une grande partie de son poids. Pourtant, il peut continuer à vivre avec robustesse jusqu'à ce qu'il trouve de l'eau douce ou salée, ainsi il boit abondamment jusqu’à ce qu'il éteigne sa soif. De plus, le sang du chameau comporte des enzymes d'Albumine avec des quantités qui sont supérieures à celle qu'on trouve dans les autres organismes. Ces enzymes augmentent l'endurance du chameau au manque d'eau. L'énorme capacité qu'a le chameau à boire des liquides fortement salés est due à une aptitude spéciale qu'ont les reins à se débarrasser du sel en excrétant une urine hautement concentrée après avoir récupéré et ramené l'eau au sang.

Il y a d'autres secrets que la science n'a pas encore pu en découvrir le sens, qui auraient explicité d'autres exemples de miracles de la création des chameaux comme l'énonce l'éloquent Coran.

Le lait du chameau:

C'est l'un des miracles dont Allah a spécifié le chameau. Les femelles peuvent être traites deux fois par jours pendant un an en moyenne. La moyenne de la production journalière du lait est d'environ 5-10Kg. La moyenne de la production annuelle est de 230- 260 Kg . Les composants du lait varient selon le troupeau auquel appartient la chamelle, et ils varient aussi d'une chamelle à une autre. Ils varient également selon : les plantes et les herbes que consomme la chamelle, le type et la quantité d'eau qu'elle boit, la saison durant la quelle elle grandit, la température du milieu, l'âge de la chamelle, la période de l'allaitement, le nombre de petits, les capacités héréditaires et les techniques d'analyse utilisées.

Bien que la connaissance des composants du lait de la chamelle est très importante, pour le bien du petit chameau ou de l'être humain qui boit ce lait,  cela permet, d'un autre côté, de déduire l'importance d'un tel lait pour la nutrition d'un petit chameau ou d'un être humain. Généralement, le lait de chameau est blanc rougeâtre, doux et âcre. Cependant, il peut parfois être salé, ou peut aussi avoir le goût de l'eau. La variation du goût du lait est due aux types de plantes, des herbes et de l'eau que le chameau consomme. Le PH - mesure de l'aigreur- augmente dans le lait frais. Si on le laisse pendant quelque temps, l'aigreur augmente rapidement.

La proportion d'eau dans le lait de la chamelle atteint 84%-90%, ce qui est d’une grande importance dans la préservation de la vie des petits chameaux et des populations dans les zones arides ou sèches. Durant la période de l'allaitement, les chamelles traites perdent de l'eau dans le lait durant les saisons sèches. Cela pourrait être une adaptation normale étant donné que la chamelle peut fournir à ses petits et au gens, non pas seulement les éléments de nutrition mais aussi les liquides nécessaires à leur survie. Cela reflète la grâce et la miséricorde d’Allah.

Etant donné que l'eau dans le lait produit par la chamelle assoiffée augmente, les graisses diminuent de 4.3% à1.1%. Généralement, la proportion de matière grasse dans le lait de la chamelle varie de 2.6% à 5.5%. Les matières grasses du lait de le chamelle sont reliées au protéines.

En comparant le lait de la chamelle à celui des vaches, des buffles ou des moutons, on a remarqué que le lait de la chamelle contient une petite quantité d'acides gras à chaîne courte. Les chercheurs ont trouvé que la valeur nutritive du lait de la chamelle figure dans sa haute concentration en acides volatils qui sont considérés comme étant les éléments nutritifs les plus important pour l'être humain, surtout pour ceux qui souffrent de maladies cardiaques.

Il est aussi étonnant que le Lactose qui se trouve dans le lait de la chamelle reste comme il est depuis le premier mois d'allaitement pour les chamelles assoiffées et non assoiffées. C'est une grâce et c'est une miséricorde du Plus Haut, Le tout Puissant, pour sauvegarder les êtres humains et les animaux. Le Lactose est un type de sucre nécessaire, qui est utilisé comme remède laxatif et diurétique. C'est aussi un sucre important pour la nutrition des nouveaux-nés.

En plus de sa haute valeur nutritive, le lait de la chamelle a plusieurs avantages et utilisations médicales, c'est ce qui fait de lui l'unique élément nutritionnel sur lequel comptent les humains dans certaines régions. C'est une grâce d’Allah, Le Suprême.

L'importance du chameau pour la nutrition:

Lorsqu'il y eu des sècheresse en 1984-1985 en Afrique, les tribus de Kenya, qui vivaient des vaches qui ne pouvaient plus donner du lait, ont péri ou presque, la plupart d'eux sont morts, alors que les tribus qui vivaient des chameaux ont survécu, parce que les chameaux leurs fournissaient du lait lors de la période de sècheresse. Ainsi, élever un chameau  est d’une importance économique considérable, c'est une assurance pour le futur. Les spécialistes cherchent à aller plus loin dans l'étude de cet animal dans un monde ou les ressources de fournitures et d'énergie disparaissent si rapidement.

Comme précédemment expliqué, une contemplation du chameau permet de convaincre les gens, depuis l'envoi de l’esprit de la foi, des miracles dans les créatures qui témoignent d'une façon claire de la puissance du Créateur. En outre, les scientifiques et les chercheurs compétents sont encore entrain de découvrir de nouveaux miracles cachés dans cet animal stupéfiant, et c'est ce qui renforce la conviction de la puissance du Créateur, et complète l'harmonie entre les faits scientifiques concrets que les scientifiques ont indiqués et ce que Allah a dit dans le Saint Coran.

Comparaison entre le chameau et l'être humain:

La comparaison des capacités du chameau à celle de l'être humain peut clarifier la singularité des miracles du chameau. Les expériences scientifiques ont certifié que le chameau qui ne vit qu'avec de la nourriture sèche peut endurer une soif atroce en un été chaud pendant deux semaines ou plus. Mais cela atténue le chameau et il peut alors perdre le quart de son poids durant cette période. Pour comprendre cette ultra force, il faut la comparer à celle d'un être humain qui ne peux pas vivre dans ces conditions plus que un ou deux jours. Si une personne perd 5% de son poids, elle ne pourra plus se contrôler. Si le pourcentage grimpe à 10%, elle sera confuse, elle perdra l’audition, et perdra la sensation de la douleur (c’est une grâce et pitié de Allah dans les destins). Cependant, si la perte d'eau excède 12% du poids de la personne, elle ne pourra plus soulever la nourriture, ainsi, elle ne pourra pas survivre sans l'aide d’autres personnes même s'il y a de l'eau. Pour aider une personne qui est sur le point de mourir de soif, on doit lui donner l'eau en petites quantités pour éviter les effets d'un grand changement de la quantité d'eau dans le sang. De l'autre côté, un chameau assoiffé peut boire abondamment pour récupérer en quelques minutes ce qu'il a perdu pendant les jours de soif sans l'aide de personne.

Une autre caractéristique du chameau, qui dépasse celle de l'être humain, c'est qu'un chameau assoiffé peut éteindre sa soif avec n'importe quel type d'eau existante, même si c'est une eau de mer ou si c'est une eau d'une marée extrêmement salée ou amère. C'est due à une aptitude spéciale qu'ont les reins à se débarrasser du sel en excrétant une urine hautement concentrée après avoir récupéré et ramené l'eau au sang, alors que si on essaye de sauver un être humain par de l'eau salée, on accélèrera sa mort. La chose la plus étonnante, c'est que si un chameau vit dans des conditions extrêmement sauvages, de chaleur accablante dans le désert, il aurait du consommer une quantité importante d'eau sous forme de sueur, urine et vapeur sortante lors de l'expiration. Il perd presque le un quart de son poids sans rancune parce que une grande partie de l'eau perdue vient des tissus du corps, seulement une petite partie  vient du sang, et donc le sang peut continuer à couler tout en étant un liquide qui distribue la chaleur et qui la fait disparaître de la surface du corps. Sinon, la température aurait fortement augmenté jusqu'à atteindre une limite que l'organisme du chameau ne peut pas supporter, spécialement le cerveau, et ce qui pourrait conduire à la mort.

Donc, on trouve que l'honoré verset : "Ne considèrent-ils donc pas les chameaux, comment ils ont été créés [17]" représente un modèle de ce que peut atteindre la science par tous les niveaux scientifiques et instinctifs. Il n'y a aucun fait ou théorie scientifique dans le texte, mais il y a beaucoup plus que cela. Il contient les clés pour atteindre ces faits par les directives fascinantes de Allah, Le tout Savant qui connaît bien les secrets de ce qu'Il a créé.

Ceci était un aperçu concernant les miracles de la création du chameau, du point de vue structure et caractéristiques. Cela peut être perçu par la contemplation, par laquelle les Bedwins- qui vivent dans le désert- ont été convaincus des miracles de la création dès le premier moment. Ce qui souligne d’avantage la Puissance extrême du Créateur.

Résumé d'un long article du Dr Harun Yahya